Connaître vos droits

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Quel contrat de travail en intérim ?

Le contrat de travail est le socle de la relation de travail. En intérim, la relation de travail est tripartite :
l’Entreprise cliente dite Entreprise Utilisatrice, l’intérimaire, l’agence d’emploi.

Cette relation se matérialise par deux contrats : le contrat de mission et le contrat de mise à disposition

Quelles informations doit contenir mon contrat de mission ?

  • Votre identité et celle de l’entreprise dans laquelle vous êtes déléguée
  • Le Motif pour lequel il est fait recours au travail temporaire, cette mention est assortie des justifications précises
  • La durée de votre contrat et celle de la période d’essai
  • Les différentes tâches que vous accomplirez
  • Votre qualification professionnelle
  • Le Lieu de la mission et les horaires de travail
  • La nature des équipements de protection individuelle à utiliser
  • Votre salaire de référence : montant de la rémunération avec ses différentes composantes, y compris, s’il en existe, les primes et accessoires de salaire que percevrait dans l’entreprise utilisatrice, après période d’essai, un salarié de qualification équivalente occupant le même poste de travail
  • Votre taux horaire, le montant des indemnités s’il y en a
  • Nom de l’interlocuteur sur le site Client en charge de vous accueillir
  • Centre de médecine du travail de l’entreprise utilisatrice

Qu’est-ce-que la souplesse ?

La souplesse est la période pendant laquelle l’Entreprise Utilisatrice peut avancer ou prolonger la durée du contrat de mission. Elle est de 1 jour pour 5 jours travaillés sans jamais réduire plus de 10 jours cette période.

Seule l’Entreprise Utilisatrice peut l’utiliser. En cas de refus de la période de souplesse, considéré alors comme une rupture du contrat de mission, vous perdez vos droits à percevoir vos indemnités de fin de mission (IFM).

Quelle sera ma rémunération ?

Votre rémunération est indiquée par l’Entreprise Utilisatrice. Elle ne peut être inférieure à celle que percevrait, après période d’essai, un des salariés de l’Entreprise Utilisatrice de même qualification, occupant le même poste.

Cette rémunération comprend le salaire de base et tous les avantages et accessoires liés au poste de travail et définis par la convention collective ou les usages en vigueur de l’Entreprise Utilisatrice.

Votre Protection Sociale

1. Sécurité sociale

La CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie), assure :

  • Le remboursement partiel ou total de vos dépenses de santé
  • Le versement d'Indemnités Journalières en cas d'arrêt de travail, d'IPP (Incapacité Permanente Partielle)...

Vous souhaitez en savoir plus ?
www.ameli.fr

 

2. AG2R

La Prévoyance complémentaire, garantie :

  • Un complément de remboursement d'indemnités versées par la CPAM (sous conditions)

Vous souhaitez en savoir plus ?
www.ag2rlamondiale.fr

 

3. Intérimaire Santé

Une mutuelle pour tous les Travailleurs Temporaires, assure :

  • Le remboursement en totalité ou en partie des frais de santé non pris en charge par la CPAM.
  • Affiliation possible dès la première heure de mission

Vous souhaitez en savoir plus ?
www.interimairessante.fr